La série Iznik Ultra le 19 avril 2014

 Image

Traduction du texte original : iancorless.com (copyright)

Les coureurs britanniques dominent la série Iznik Ultra en Turquie.

©iancorless.com.IMG_3158IZNIK2014

 

A juste 2 heures de route d’Istanbul, Iznik est une petite ville tranquille fréquentée par des vacanciers. Située au bord d’un lac idyllique en Turquie, la ville s’anime à l’occasion de la série Iznik Ultra. L’homme derrière cette série de courses est Caner Odabasoglu, coureur de fond passionnée et directeur de course. A sa troisième édition cette série fait partie des courses phares en Turquie.

©iancorless.com.IMG_5289IZNIK2014

Il y a 4 distances de courses: 130km, 80km, un marathon et un 10km. Caner et son équipe MCR Racesetter proposent donc des distances accessibles à tous. L’épreuve de 130km est la plus longue course ultra-distance en Turquie et a déjà fidélisé un nombre croissant de coureurs locaux avides de se tester sur cette distance.

©iancorless.com.IMG_2527IZNIK2014

En juste 3 ans le nombre de participants a augmenté considérablement. L’américaine Amy Sproston a gagné les 80km en 2013 et a établi un nouveau record sur l’épreuve. Cette année il y a eu un contingent important de coureurs britanniques qui s’est joint à d’autres coureurs internationaux venant de la France,  la Chine, l’Afrique du Sud, l’Allemagne, l’Australie et la Nouvelle Zélande donnant ainsi une dimension internationale à la série.

©iancorless.com.IMG_2760IZNIK2014

130K

A minuit pétantes le départ des 130km a été donné sur la place centrale d’Iznik et les coureurs se sont lancés sur le parcours dans le sens de la montre autour du lac. Les premiers 60km constituent la partie la plus dure de la course et s’est effectuée dans la pénombre à la lampe frontale. La deuxième moitié de la course s’effectue principalement le jour et est beaucoup plus roulant et plat. Dès le départ il y a un petit groupe qui s’est détaché du reste et a mené la course. Après 11km de course Marcus Scotney (Montane) et Akin Yeneceli étaient déjà loin devant Bryan Edwards de la Nouvelle Zélande. Cependant au PC1 Bryan Edwards est passé en premier et il est devenu évident que les deux leaders s’étaient trompés de chemin. Ils ont passé le PC1 avec 30min de retard sur le premier et Scotney était visiblement frustré. Pourtant il a su géré sa frustration et le temps perdu en remontant un à un les coureurs qui l’avaient dépassé faisant preuve de gestion de course hors norme. L’écart est passé  de 26min à 6min au 60km et Marcus n’était plus qu’à 6 min du premier. La fatigue s’était déjà installée chez ceux qui sont partis trop vite et qui n’ont pas su géré leur course. Mais pouvait-il se raccrocher ? Il a fini par dépasserYavuz et Ivanovski de la Macedonie pour prendre la tête de la course jusqu’à la fin. Il a donc réalisé son objectif d’établir le record de l’épreuve en traversant la ligne d’arrivée en 12:53:59.. Mahmut Yavuz coureur local a remporté la deuxième place et Zhikica Ivanovski est arrivé en troisième position.

Coté féminines il n’y avait que trois participantes. Elena Polyakova qui détient le record de l’épreuve était blessée et a décidé de courir le marathon. Bakiye Duran légende locale de course ultra a pu ainsi prendre la vedette en gagnant l’édition 2014 – elle a mené la course du début à la fin suivie de Svetiana Stojanoska.

 

  1. Marcus Scotney (Montane) 12:53:59 nouveau record
  2. Mahmut Yavuz 13:11:55
  3. Zhikica Ivanovski 13:53:41

 

  1. Bakiye Duran 19:09:39
  2. Svetiana Stojanoska 22:27:08

 

 

 

 

80k

 

photo by Niandi Carmont

photo by Niandi Carmont

Joe Meek (Scott Running) et Tracy Dean (Innov 8) sont parties très vite dès le départ des 80km. Jusqu’au 10km Dean menait la course avec Meek juste 1 minute derrière. Au PC1 Meek a pris la tête de la course mixte jusqu’à la fin. Dean est restée sur ses talons avec un écart de 1 à 2 minutes maximum. Cependant Dean a commencé à avoir des problèmes digestifs qui l’ont ralentie et elle a fini par abandonner à 60km. Meek a mené sa course de façon presqu’obsessionnelle avec l’intention de remporté l’épreuve au classement générale et de battre le record de l’épreuve établi par Amy Sproston.Aykut Celikbas pionnier de l’ultra en Turquie a pris la deuxième place après l’abandon de Dean. Meek a explosé le record de l’épreuve en 6:52:17, confirmant ainsi les prévisions de course en tant que favorite après sa deuxième place au MDS en 2013 et sa victoire au 2014 Coastal Challenge. Les dernièrs 10km bitumés et tout plat ont permis à Joe de dérouler et foncer et ainsi d’exploser le record de l’épreuve en passant la ligne d’arrivée en moins de 7 heures. Celikbas et Kara sont arrivés deuxième et troisième respectivement mais l’héroïne du jour était Joe ! Yasemin Goktas et Ayse Beril Basliail sont arrivées deuxième et troisième chez les féminines.

 

  1. Jo Meek (Scott Running) 6:52:17 nouveau record, première au classement general et première féminine
  2. Aykut Celikbas 7:41:34
  3. Firat Kara 7:46:07 (tbc)

 

  1. Jo Meek (Scott Running)
  2. Yasemin Goktas 9:45:34
  3. Ayse Beril Basliqil 9:54:45

 

Marathon

©iancorless.com.IMG_2957IZNIK2014

Dès les premiers mètres Robbie Britton (inov-8) s’est affirmé en prenant la tête de course. Avec une bonne foulée et le sourire aux lèvres il a pris son pied au soleil Anatolien. Un mois d’entraînement à  La Palma aux Canaries pour bien préparer sa prochaine course Transvulcania s’est montré très bénéfique. En deuxième position le français Benoit Laval de Raidlight. Il est devenu évident à chaque PC que Britton remporterait la course mais de combien ? Le britannique a fini par lui aussi établir un nouveau record de l’épreuve en remportant le marathon en 3:08:19. Benoît Laval s’est placé deuxième en 3:30:38 et Duygun Yurteri troisième en 3:31:56. Benoît avant la course disait ne pas être au top de sa forme et devait partir au Népal pour faire 300km 10 jours plus tard.

©iancorless.com.IMG_2715IZNIK2014

©iancorless.com.IMG_2890IZNIK2014

Elena Polyakova victorieuse sûr les 130km les éditions précédentes et trainant une blessure a décidé de ne pas se lancer sur du long en courant le marathon. Elle a gagné le marathon en 3:47:26 devant Aysen Solak et la britannique Helen Southcott troisième.

 

 

  1. Robbie Britton (inov-8) 3:08:19
  2. Benoit Laval (Raidlight) 3:30:38
  3. Duygun Yurteri 3:31:56

 

  1. Elena Polyakova 3:47:26
  2. Aysen Solak 3:51:01
  3. Helen Southcott 4:14:07

 

10k

Robbie Britton (inov-8) et Tracy Dean (inov-8) ne se sont pas contentés de courir le 80km mais ont tous les deux enchaîné avec les 10km le lendemain. Robbie a gagné la course chez les hommes en 34min – un temps assez impressionnant vu sa performance la veille et Tracy Dean a gagné la course chez les féminines.

 

Résultats:

 

http://www.iznikultra.com/english/iznik-ultra-sonuclar.php

 

 

 

 

Advertisements

About niandicarmont

A Runner, Business Woman and fighter for Autism.
This entry was posted in Uncategorized and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s